retour

Google AdWords et le porno

Avant de retrouver notre dernier article sur les extensions d’annonces sur Google AdWords, découvrez aujourd’hui sur notre blog le changement de politique effectué par Google concernant le porno.

Capture d’écran 2014 06 20 à 11.20.04

 

Fin du porno sur Google AdWords

 

Dear AdWords Advertiser,
We’re writing to remind you about a change to Google’s advertising policies we announced in our Policy Change Log that may affect your AdWords account :  https://support.google.com/adwordspolicy/answer/4271759
Beginning in the coming weeks, we’ll no longer accept ads that promote graphic depictions of sexual acts including, but not limited to, hardcore pornography; graphic sexual acts including sex acts such as masturbation; genital, anal, and oral sexual activity.
When we make this change, Google will disapprove all ads and sites that are identified as being in violation of our revised policy. Our system identified your account as potentially affected by this policy change. We ask that you make any necessary changes to your ads and sites to comply so that your campaigns can continue to run.
Sincerely,
The Google AdWords Team

 

Voici le message qu’ont pu recevoir ces derniers jours des annonceurs présent sur Google AdWords. Ce message leur signifie que Google a revu sa politique et qu’a partir de septembre, il ne sera plus possible de faire la promotion de sites pour adultes avec du contenu à caractère sexuel explicite. En bref, le porno sur Google AdWords c’est fini.

Si les annonceurs ont reçu ce message au début du mois, Il était possible de voir venir ce grand bouleversement depuis le succès qu’a rencontré la pétition lancé par Morality in Media (association très puissante aux Etats-Unis) contre la publicité pornographique sur Internet et leur rencontre avec les hauts dirigeants de Google.

En effet, c’est après cette rencontre que Google s’est senti obligé de revoir sa politique (voir image ci-dessous) sur sa plateforme AdWords, quitte à se priver d’une manne financière très importante :

  • Le trafic sur les sites pornographiques représente environ 1/3 du trafic Internet globale (étude mené par le magazine Extrême Tech)

  • C’est plus de 4,4 milliards de pages Internet avec du contenu pornographique ouvertes chaque mois

  • Les internautes qui vont sur des sites porno y passent en moyenne 15 à 20 minutes à regarder les vidéos qui y sont diffusées

Capture d’écran 2014 06 20 à 15.07.18

* Voici la règle qui va passer de « Oui, sous certaines conditions » à « Non »

Google s’attaque au porno sous toutes ses formes

Cette nouvelle politique de Google touchera tous les pays du monde et sera effective sur tous les appareils existants (Ordinateurs, Tablettes, Mobile).

En plus d’interdire toute la publicité sur le porno dans leur moteur de recherche, Google a aussi accepté d’enlever toutes les applications avec du contenu sexuel explicite et relatif à la pornographie de leur magasin d’application, le Google Play Store.

Le but de Morality in Media est que Google continu sur cette route à l’avenir et retire tout le contenu pornographique que les internautes peuvent trouver sur les pages de recherche Google, Google Images et YouTube.

Enfin, après ce changement de politique sur Google AdWords, il sera judicieux de se demander si Google ne prend pas beaucoup de risque en se retirant de ce marché très fructueux et comment réagira la concurrence face à cette décision.

Cet article vous a plu, partagez le :

Ne soyez plus visible sur Google grâce au déréférencement

EN QUOI CONSISTE LE DÉRÉFÉRENCEMENT ? Le déréférencement et le référencement sont intimement liés. En effet comme son nom l’indique…

Ciblage par thème pour le Display Adwords

AdWords propose de nombreux types de campagnes pour le Display. L’une d’entre elles s’appelle le ciblage par thème.

Nouvelles Options liées au Niveau de Qualité AdWords

Afin de faciliter la visibilité de l’évolution du niveau de qualité des mots clés, il est maintenant possible d’afficher et…