retour

Quels sont les avantages des Rich Snippets pour votre site internet ?

Il n’est pas toujours simple de se démarquer sur google. Une fois le site techniquement propre, les optimisations on-page cohérentes et pertinentes, et les réglages d’indexation bien maîtrisés, la marge de manœuvre paraît réduite. Et pourtant, il existe un autre moyen que les agences SEO connaissent bien pour faire toute la différence : il s’agit des Rich Snippets. Si ce terme peut paraître difficile à appréhender de prime abord, elles peuvent faire toute la différence quand il s’agit de sortir du lot dans les SERP. Quel est l’ intérêt de mettre en place les Rich Snippets sur votre site Internet ? Suivez le guide !

exemple rich snippets

Que sont les rich snippets ?

Les rich snippets, appelées aussi “extraits enrichis”, “balises structurées”, ou encore “résultats enrichis” sont des informations qui s’affichent dans les résultats de recherche, en complément des balises title et meta description d’une page web. Elle s’installent par le biais de balises d’informations disséminées dans le code qui permettent d’indiquer à Google où trouver certaines informations sur votre site.

En effet, c’est un moyen pour le robot qui indexe votre site, de mieux comprendre votre contenu, et ainsi mieux le référencer, et donc l’afficher dans une version améliorée dans les SERP. C’est un peu comme si vous indiquiez à Google : “ici se trouve le prix, ici l’image du produit, etc.” Cela permet de mieux catégoriser la page, et d’améliorer sa visibilité grâce à des éléments visuels, ou quelques lignes d’informations supplémentaires.

En facilitant le travail des robots, vous rendez plus efficace le traitement de ces données et améliorez la visibilité de votre site internet.

Quels avantages à utiliser les rich snippets sur votre site ?

Dans sa politique globale du “Users-First”, Google tente de généraliser le recours aux Rich Snippets, car il permet un affichage optimal des données dans ses résultats de recherche. De ce constat, les propriétaires de site ont tout intérêt à prendre en compte les données structurées. Et ce, même s’il n’y a pas de lien direct avec le positionnement dans les résultats des moteurs de recherche.

En effet, Google a déjà révélé qu’il n’y avait pas d’impact direct de l’utilisation des Rich Snippets sur le référencement. Pour autant, les données structurées ne doivent pas être négligées. Une bonne utilisation de cette fonctionnalité permet facilement d’amener du clic sur un site et impacter également le taux de rebond. Par extension, on peut donc considérer que les rich snippets permettent d’améliorer les positions de manière indirecte.

Auparavant, très peu de sites avaient recours aux données structurées, principalement pour la raison que nous venons d’évoquer. Les quelques entreprises qui en prenait la décision bénéficiait ainsi d’un très fort avantage vis-à-vis de leur concurrents. Or, aujourd’hui, dans l’écosystème du “user-first” prôné par Google, ne pas penser aux données structurées au sein de son site est une erreur qui peut s’avérer réellement pénalisante. Ce que les agences de référencement ont bien compris.

C’est particulièrement le cas pour les sites de e-commerce. Les données structurées vous permettent d’indiquer à google les pages où se situent vos produit, leur prix, les avis des utilisateurs, etc. Autant d’informations qui pourront permettre à vos produits de se hisser au-dessus de la ligne de flottaison. Laisser vos concurrents occuper cette place, sans participer à la course au featured snippets, peut réellement mettre en péril votre taux de clic.

Dans une moindre mesure, les rich snippets peuvent également renforcer l’engagement des internautes. En effet, une title et méta-description optimisée, combinée à des données structurées, permet aux internautes d’avoir toutes les informations dont ils ont besoin, avant même de consulter la page en question. Cela encourage les utilisateurs à cliquer sur votre site et améliore non seulement le taux de conversion mais également le taux de rebond. Une raison supplémentaire de ne pas faire l’impasse sur les rich snippets.

Quels sont les différents types de données structurées ?

Il en existe une infinité que l’on peut classer dans trois genres différents :

  • Itemtype, qui va identifier le type d’élément auquel la balise se rapporte
  • Itemprop, qui identifie les différents qui compose cet élément
  • Itemscope, qui s’intéresse aux champs sémantiques de la page

 

Les trois sont extrêmement utile pour améliorer la visibilité de votre page et son référencement, mais c’est réellement les balises Itemtype qui font la différence d’un point de vue visuel dans les résultats de recherche.

En fonction de votre site, vous aurez besoin de différents types de données structurées, en rapport avec ses objectifs, ses thématiques et le contenu qu’il contient. Pour un blog, par exemple, les données de types “articles”

Un site d’e-commerce se focalise davantage sur les données du type “product”, “category”, “price” etc.

D’autres données sont utilisables sur n’importe quel site, et permettent d’améliorer la visibilité des éléments de base d’un site. C’est le cas de la balise “BreadCrumb” qui permet d’identifier en un seul coup d’oeil le fil d’ariane (les éléments qui composent le chemin du site permettant d’accéder à la page consultée par l’internaute) dans les SERPs.

Les différentes balises de données structurées sont à retrouver sur le site de schéma.org, qui est le protocole officiel approuvé par Google. Ces derniers se divisent en 8 catégories, dont l’utilité varie selon le type de site :

  • Person (BirthDate, BirthPlace, RelatedTo, Adress, etc.)
  • Place (Event, Logo, Photo, Adress etc.)
  • Organization (Location, Offer, Review, etc.)
  • Event (isAccessibleForFree, Review, etc.)
  • Creative Work (Authtor, Comment, Citation, etc.)
  • Action (pour les événements et les éléments sémantiques)
  • Intangible (identifie les quantités, les valeurs structurées, etc.)
  • Product (Brand, Color, Category, etc.)

Comment les installer ?

L’implémentation de données structurée au sein d’un site internet peut se faire directement dans le code HTML du site, ou bien à partir du Google Search Console. Cette seconde option se fait de manière assez intuitive et vous donne un bout de code qu’il suffit d’intégrer par la suite dans le header ou le body de la page.

Google met également à disposition un outil pour bien comprendre comment doivent s’intégrer les rich snippets, sur sa plateforme Codelab. La plateforme d’apprentissage en ligne de la firme de Moutain View vous permet de télécharger un code HTML pour vous exercer à l’intégration efficace des données structurées, et surtout éviter les piège courants. Très pratique, cet exercice requiert toutefois des connaissances de bases de la syntaxe HTML et JSON

En effet, il existe plusieurs formats de données structurées à utiliser sur votre site. Microdata, RDFa ou JSON-LD. Les deux premiers s’intègrent directement, en dur, sur votre site, là où JSON-LD s’intègre à part. Ce dernier est par ailleurs recommandé par Google et s’installe dans le header ou le body de la page.

Quelques règles sont toutefois à respecter pour faire en sorte que vos données structurées s’affichent convenablement, et surtout ne pas être taxé de suroptimisation par Google, et donc pénalisé.

Premièrement, il faut faire attention à n’utiliser qu’un seul des trois formats de balise existant. L’utilisation de Microdata, combinée avec JSON-LD sur une même page serait alors considéré par Google comme utilisation frauduleuse, et mènerait à des pénalités dans le référencement. Les balises que vous intégrez dans votre code ne doivent bien sûr pas contenir d’erreurs.

Chacune des balises que vous utilisez doit correspondre à l’élément correspondant au sein de la page. Il ne faut donc pas confondre les balises et bien les associer aux éléments qu’elles indiquent.

L’installation est un aspect technique du SEO, et implique de maîtriser les bases du développement web, au risque de mettre en péril le site. En effet, une erreur dans la saisie des différents codes de vos données peut dans les pires des cas, mener au plantage du site. Mieux vaut laisser un professionnel s’en charger.

Cet article vous a plu, partagez le :

Quels sont les avantages des Rich Snippets pour votre site internet ?

Il n’est pas toujours simple de se démarquer sur google. Une fois le site techniquement propre, les optimisations on-page cohérentes…

Comment contrôler les résultats d’une prestation SEO ?

Pour beaucoup, le travail du SEO reste obscur et la question de la mesure des résultats est tout à fait…

Est ce que vous pouvez me garantir la 1ère position ?

“Est ce que vous pouvez me garantir la première place ?”, “Vous allez gagner 30 % de CA naturel supplémentaires”…