retour

Quelle est la taille idéale pour vos contenus web?


Combien de mots faut-il pour se classer en première page de Google ? Quelle est la longueur optimale page pour le référencement ? Dans cet article nous vous donnerons nos conseils pour rédiger la bonne taille de contenu et allons mettre en lumière certains mythes SEO. 

Combien de mots doit-on rédiger ?

Cette question revient régulièrement aux oreilles des consultants SEO. Pourtant, si le volume de mots dans la page est un facteurs indéniable de référencement, d’autres éléments le sont tout autant, voire davantage : L’objectif du contenu, les éléments clés devant être présents sur la page, la cible du contenu….tous ces éléments sont indispensables pour produire une page de qualité pour Google, mais surtout pour les internautes. 

Cependant, beaucoup d’informations (fausses) circulent sur les réseaux sociaux et forums SEO affirmant qu’un contenu doit contenir un nombre déterminé de mots pour bien se positionner. D’où viennent ces informations erronées ?

Il existe de nombreuses études SEO sur le nombre de mots clés. Si ces dernières sont souvent utiles, elles peuvent donner lieu à de fausses interprétations.  Ainsi, une étude de Backlinko, publiée en avril 2020, nous informe qu’ « En moyenne, les urls apparaissant en première page de Google comptent 1 447 mots. Pris au pied de la lettre, cette information pourrait laisser penser qu’une page doit contenir un minimum de 1500 mots pour être en première page de Google ; ce qui est faux. 

Quel est le nombre de mots idéal pour le SEO?

Pensez avant tout aux internautes

De nombreux facteurs doivent être pris en compte pour déterminer la longueur idéale d’un contenu. Avant de se lancer tête baissée dans la rédaction d’un texte, il est bon de se rappeler que la page est avant tout destinée aux êtres humains et non aux robots de Google. Par conséquent, la longueur du contenu doit avant tout permettre à l’internaute d’identifier rapidement la réponse à une question qu’il se pose, de lui fournir une explication approfondie sur un sujet, ou simplement de lui donner des informations sur un produit.

Ainsi, les moteurs de recherche valorisent les pages qui répondent le mieux à la requête d’un internaute. Il est rare que le « volume de mots » soit un facteur décisif pour les utilisateurs. La qualité du contenu et la façon dont elle répond à leur requête auront plus d’importance.

Ainsi, avant de rédiger, pensez surtout à l’objectif de votre page : 

  • S’agit-il d’une page d’information ? Si oui l’internaute trouve-t-il sa réponse en consultant votre contenu ? Si vos concurrents proposent davantage d’informations, il serait alors judicieux d’étoffer votre contenu. 
  • Le but de la page est-il de présenter vos produits ou vos articles ? Dans ce cas il n’est pas nécessaire d’avoir 1500 mots sur votre page de catégorie ou de listing d’articles ; un simple texte de présentation d’environ 200 / 300 mots peut être suffisant.
  • S’agit-il d’une page transactionnelle comme des fiches produits ? Auquel cas son objectif sera la conversion et le contenu sera moins important.

Adaptez le contenu à la thématique de votre site

  • Site e-commerce : le volume de contenu est moins important. 200 ou 300 mots peuvent suffire pour remplir une fiche produit ou une page de catégorie.
  • Services : Conseil, droit, immobilier, santé. Les sujets sont souvent longs et étoffés. Dans ce cas proposez à vos visiteurs un contenu robuste et détaillé.
  • Mode, sport et nutrition, tourisme : la longueur varie énormément d’un sujet à l’autre. Si une page recette n’a pas besoin d’avoir beaucoup de contenu, un guide de voyage sur l’Italie devra proposer une information riche et détaillée. 
  • Technologie, médias : les contenus étant généralement liés à l’actualité et sont souvent assez court.

Conclusion privilégiez la qualité à la quantité

En voulant à tout prix atteindre 1500 mots sur un sujet qui n’en mérite pas autant, le risque est de diluer son message et d’appauvrir son contenu. Cela pourrait également faire dévier la page de sa thématique et de pénaliser sa visibilité sur les mots clés ciblés. 

La longueur des textes ne devrait pas être dictée par un volume de mot à atteindre. Le contenu doit être aussi long que nécessaire afin qu’il réponde au besoin de l’internaute, qu’il s’agisse d’un besoin d’information ou d’un besoin transactionnel. Car en voulant à tout prix ajouter des mots, on risque de diluer son message, et de faire baisser le taux de conversion. 

En fin de compte, la création d’un contenu ne doit pas se limiter à une simple question de classement sur Google. Elle doit avant tout répondre aux besoins de l’utilisateur et inciter à la conversion.

Cet article vous a plu, partagez le :

Comment diminuer le taux de rebond ?

Votre site internet se porte bien, le trafic organique est en constante évolution, vous êtes bien positionné sur des mots-clés…

Quelle est la taille idéale pour vos contenus web?

Combien de mots faut-il pour se classer en première page de Google ? Quelle est la longueur optimale page pour…

Instant Experience : la publicité immersive de Facebook Ads

L’Instant Experience est un type de publicité proposé par Facebook Ads afin d’immerger un utilisateur après un clic sur une…